7 Magazine RĂ©un



đź“· Ouverture de saison au Bisik: Une explosion de bonheur absolu!

Le 1er février, Le Bisik ouvrait sa nouvelle saison 2019 par une explosion de bonheur. Une première soirée en toute élégance en compagnie d’Alejo Santos, clown-jongleur colombien, et des Bringelles, quatuor enchanteur, qui ont littéralement conquis le public venu nombreux célébrer la rentrée du café culturel de Saint-Benoît.


Ce vendredi 1er février, le Bisik annonçait sa nouvelle saison 2019 devant un public toujours plus nombreux et avec un enthousiasme renouvelé. L’occasion de retrouvailles heureuses et pour l’équipe du Bisik de vous présenter nos meilleurs vœux musicaux, artistiques et culturels, de vous présenter aussi nos projets pour cette année qui commence mais surtout de présenter le programme, qui vous le savez maintenant, s’annonce riche en découvertes, éclectiques toujours et plus originales que jamais!
 
 
đź“· Ouverture de saison au Bisik: Une explosion de bonheur absolu!
Une rentrĂ©e culturelle en prĂ©sence de certains des artistes qui nous feront l’honneur de jouer sur la scène du Bisik lors du premier semestre 2019, d’une première partie inattendue et un quatuor sĂ©duisant… 

C’est en effet Alejo Santos, clown-jongleur colombien de passage Ă  La RĂ©union, qui a ouvert le bal de cette soirĂ©e lumineuse. 

Cet artiste extravagant qui joue du diabolo depuis l’âge de 14 ans et fait partie de la compagnie sud-amĂ©ricaine Cirkonexion, a enchaĂ®nĂ© les performances avec dextĂ©ritĂ© et humour devant des spectateurs qui ont, le temps de quelques pirouettes, retrouvĂ©e leur âme d’enfant… 
 
 
 
đź“· Ouverture de saison au Bisik: Une explosion de bonheur absolu!
Une première respiration dans cette chaude soirĂ©e d’étĂ© avant de s’étourdir dans le chant irrĂ©sistible des Bringelles qui rĂ©inventent le maloya avec talent, crĂ©ativitĂ© et autodĂ©rision… 
  
Ces filles-lĂ  poussent dans tous les chants : en chĹ“ur, en solo, en kayanm-roulèr-bobre-triangle. Elles enracinent Ă  tour de voix leurs mĂ©lodies. 

Et tout naturellement le public se laisse rapidement emporter au fil des notes par la spontanĂ©itĂ©, l’enthousiasme et le rire communicatif de ces femmes. 
 
 
 
đź“· Ouverture de saison au Bisik: Une explosion de bonheur absolu!
MĂ©lanie Bourire, Marie Lanfroy, Magali Ines et Maya Pounia s’approprient les musiques traditionnelles du monde, issues de la tradition orale (maloya - crĂ©ole, chant bulgare, chanson française, arabes…) parfois tombĂ©s dans l’oubli. 

Elles s’inspirent de ces mĂ©lodies puissantes et puisent dans leurs propres compositions pour crĂ©er un rĂ©pertoire revisitĂ© dont la voix est l’élĂ©ment central. Les voix se susurrent, se mĂŞlent sans s’emmĂŞler, s’enlacent sans se lasser, tournent et dĂ©tournent en dentelle un univers singulier. 
 
 
 
đź“· Ouverture de saison au Bisik: Une explosion de bonheur absolu!
Chaque morceau dĂ©gage une Ă©nergie phĂ©nomĂ©nale et les harmonies prennent parfois des allures de cacophonie incantatoire qui emballe la salle. 

Le public ne s’y est pas trompĂ©, les Bringelles offrent avec une gĂ©nĂ©rositĂ© sans limite une musique teintĂ©e du pĂ©tillant et de la fraĂ®cheur de leurs personnalitĂ©s. Une volontĂ© d’originalitĂ© et de plaisir de se retrouver afin de partager… tout simplement. 

Mission accomplie pour ces enfants du maloya qui ont illuminĂ© cette soirĂ©e de lancement avec une grande gĂ©nĂ©rositĂ©! 
Merci à tous d’être présents et à très bientôt au Bisik!
 
 
đź“· Ouverture de saison au Bisik: Une explosion de bonheur absolu!


Commentaires (0)